01.03.15 Pontonx s/Adour Sanchez Dalp La Finale

Pontonx sur l adour

Pontonx exterieur 1

Pontonx interieur

 01 03 15 pontonx

Le samedi 28 février et dimanche 01 mars prochain, lors de la ré-inauguration des arènes polyculturelles de Pontonx- sur l’Adour, auront lieu un certamen et un festival taurin proposé et organisé par Juan Leal. Tout au long du weekend end, vous pourrez profiter, en parallèle, des tentaderos publics du certamen ainsi que du village culturel basé sur des ateliers rotatifs quotidiens. Vous y trouverez des d’expositions (Photographie, sculpture et peinture), des dégustations (Paris, Viandas et Carbonnieux), un banquet du livre taurin (éditions Verdier) ainsi que dans le cinéma, une projection en continu de différents reportages taurin. Pour clôturer l’évènement, un grand festival taurin composé de personnalité de la Tauromachie vous sera proposé.

La possibilité de vous restaurer sur place, ainsi que les nouvelles arènes couverte et chauffées de Pontonx, permettrons de passer un agréable weekend.

  • Le samedi 28/02 Certamen “LA FRAGUA”:

- 9h00 : Petit déjeuner et inauguration du village culturel

- 9h30 : Inauguration de la Fragua en présence des autorités et du jury. Ouverture des différentes expositions et ateliers de travail Inauguration du banquet du livre Taurin.

- 10h00 : Sorteo et début du premier tentadero de qualification

- 13h00 : Entracte et repas (Tapas hispano-landaises)

- 14h30 : Reprise du tentadero et des ateliers culturels

- 18h00 : Proclamation des triomphateurs de la journée et Projection du Match France-Galles dans la salle de cinéma

 

  • Le Dimanche 01/03 Grand festival taurin et final du Certamen « LA FRAGUA » :

- 9h30 : Croupionade et reprise des ateliers culturels

- 11h00 : Grand festival taurin

6 novillos de Astolfi pour Pepe Luis Vazquez, El Fundi, Juan Mora, Juan Leal, Andres Manrique et Louis Husson

- 13h00 : Déjeuner Hispano-Landais

- 16h30 : Finale de la FRAGUA

- 18h00 : Clôture de la 2°Editon de la Fragua à la fin du Festival. Proclamation du vainqueur de la 2° Edition de la Fragua

 

 

  • Organigramme

- La partie culturelle sera coordonnée par Jean Michel Mariou, Directeur Régional Fr3 à

Montpellier et responsable de la collection taurine chez Verdier.

- Différentes personnalités comme Pepe Luis Vazquez, JP Fundi, Juan Mora, Tomas Campuzano, Alvaro Acevedo, Vincent Bourg, André Viard, François Zumbiel, ,Joel Jacobi, ont déjà confirmé leur présence.

- Julien Lescarret assurera la partie commentaire audio des spectacles notamment lors de la tienta publique.

- La partie gastronomique complément fondamental dans le milieu taurin comptera sur la présence de Viandas de Salamanca, les établissements Paris de Pomarez et des vins Carbonieux.

- Michel Agruna, prestigieux ganadero landais assurera en collaboration avec les services techniques de la mairie de Pontonx la partie infrastructure, ainsi que la manutention du bétail.

- L’affiche a été conçue à partir d’un dessin d’enfant provenant du concours « Dessine moi un taureau » sur une idée de Charly Tastet artiste peintre de Saint-Sever qui lui aussi, un jour, voulut devenir torero. C’est l’œuvre du jeune Aaron Bacon de Capbreton qui a été choisie.

- Pepe luis Vazquez,Juan Mora, Fundi, Juan Leal, Pepe Manrique et Luis Husson composent le cartel du festiva . Les novillos seront d’Astolfi.

- La société LE CERCLE, dirigée par Alexis Gavillon aficionado sera en charge de la commercialisation auprès des entreprises ainsi que de la recherche de partenaires.

- L’harmonie LA NEHE de Dax sera aussi présente durant les deux journées. La cuadra de chevaux de picadors sera celle d’Alain Bonijol. Alguacilillo et arrastre Yannick Boutet

- La communication de l’évènement concernant La Fragua de Juan Leal mais aussi les nouvelles arènes polyculturelles, sera traitée en partenariat avec les différents medias.

Compte Rendu Corrida France "Philippe Latour"

Photo : Philippe Latour

Logiquement Ivan Gonzalez (salamanque) a remporté le certamen La Fragua 2015, non pas tant par le fait qu'il ait été le seul a coupé deux oreilles mais parce des quatre prétendants , il fut celui qui présenta la tauromachie la plus mature et posée.

Face à un lot de Sanchez Dalp  qui à part le premier noble et suave, offrit aux novilleros des charges rudes mais qui permettaient sous condition de les consentir un possible succès, nous eumes à voir quatre conceptions différentes du toreo.
 
Tibo Garcia (Nîmes) eut à affronter un novillo dont la pointe de faiblesse ne donna pas assez de relief à sa charge douce et noble. Les bonnes manières du français s'en accomodèrent et il servit une faena toute en retenue parsemée de jolis détails. Un final en trois temps réduisit son succès à un simple salut.
 
Adrien Salenc (fondation Juli) fut moins à son aise que lors des qualifications. Face à un novillo qui protesta beaucoup après la pose des banderilles assurée par le torero lui même, il fut peu à peu mis en difficulté au fil de la faena, le novillo pesant de plus en plus sur l'homme. Son enthousiasme plut au public. Entière au 1er essai- Oreille -
 
Le classicisme d'Ivan Gonzalez allié à une quiétude de son toreo, séduirent jury et public pontois. Très posé dans sa réception au capote terminé d'un joli remate à l'ancienne, cape sur l'épaule, le salmatin posa les palos avec brio. La faena alla dans un 1er temps decrescendo car la légère faiblesse du novillo resta combinée à une charge un peu brusque qui obligeait le torero à rompre à la 3ème passe. Un violent accrochage eut pour effet paradoxal de redonner un rythme plus fluide aux deux adversaires, torero et novillo terminant a mas. Le bon goût de Gonzalez et une belle entière finirent par convaincre la présidence de conseiller deux oreilles.   
 
Juanito de Portugal (Badajoz) est jeune et plein de fougue. Il dégage de son toreo une personnalité assez marquée qui ne laisse pas indifférent. Très inspirée de toute évidence par celle de Talavante, sa tauromachie ne pesa néanmoins pas suffisamment sur la charge exigeante du Sanchez Dalp. Une mise à mort mouvementée avec une voltereta qui fit craindre sans raison heureusement une perforation, donna de l'émotion dans le final. Entière au 3ème essai - Oreille-
 
La remise des prix assurée conjointement par Juan Leal et Tomas Campuzano clotura cet agréable week-end du Certamen qui a trouvé avec cette jolie arène un lieu d'expression pour le futur. Rendez-vous est déjà pris pour 2016.
 
Philippe Latour

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/03/2015