27.02.16 Pontonx La Fragua 2e Qualification

Pontonx sur l adour

Pontonx exterieur 1

 

 

 

Pontonx interieur

Les participants du concours La Fragua

Alvaro Martin,  Juan Molas,   Jesus Angel Olivas,   Tomas Ubeda,   Rodrigo Molina,   Cristobal Reyes,   Clément Hargous

14h30: Tienta de 7 novillos restants

Les Maestros en piste

Compte Rendu de la journée par Corrida France publié par Thierry Reboul

Pour la troisième année consécutive, Juan Leal organise le certamen de la Fragua.

Une nouvelle fois, ce sont les coquettes arènes couvertes de Pontonx qui accueillent cette belle et généreuse initiative. La phase de qualification a permis à quinze jeunes aspirants toreros de montrer au public leurs qualités.

Nouveauté, cette année les candidats ont été départagés en affrontant des erales. Cela donne un sérieux à l’exercice et permet d’évaluer avec plus de rigueur les jeunes toreros.


La journée fut intéressante de bout en bout grâce aux excellents erales amenés par Monsieur Fabre, le nouveau propriétaire de la ganaderia "Tierra d’Oc". La plupart ont fait preuve de bravoure, poussant en mettant les reins sous la pique. A la muleta, ils ont fait preuve de noblesse, à l’exception du premier. En fonction de leur expérience, les novilleros ont pu exploiter leur charge, même si certaines fins de faena furent plus difficiles quand les erales devenaient plus compliqués. Chaque novillero a paré et toréé un bicho puis est sorti en second face à un autre. Ils ont à tour de rôle assuré les quites lors du tercio de piques. C’est German Gonzales, piquero de Juan Leal, monté sur Pelon puis Tabarly (cuadra Bonijol) qui a assuré avec efficacité les tercio de piques

  1. Alejandro Mora (Salamanque)  Le premier eral sera le plus compliqué. Manso au cheval, il arrive trop compliqué à la muleta pour un jeune torero. Alejandro Mora (Salamanque) aura la possibilité, par la suite, de montrer ses qualités face à un des meilleurs novillos du jour.
  2. Antonio Medina (Badajoz) reçoit avec élégance le second à la cape. Le bicho est brave au cheval et exigeant à la muleta. Le torero, qui a du métier, saura ne pas se faire déborder.
  3. Ignacio Olmos (Tolède) saura améliorer un troisième novillo qui se freinait dans la muleta. Le garçon conduit bien les passes en particulier à gauche.
  4. Fernando Plaza (Madrid) est grand et a de l’expérience. Il saura exploiter les qualités d’un "Tierra d’Oc" brave au cheval, noble à la muleta qui et ira à mas.
  5. Le portugais Sergio Nunes (Lisbonne) a lui aussi de l’expérience. Son novillo est noble, faible et se livre moins à gauche. Le torero réalise quelques bons muletazos à droite.
  6. Le jeune "El Azabache" (Arles) manque d’expérience mais il a des qualités de muletero certaine. Il saura se connecter avec un très noble eral. Le garçon est à suivre.
  7. Rafael de Lucas hérite d’un bicho à la charge courte. Le torero est encore vert et restera en dessous du "Tierra d’Oc" qui finira par se décomposer.
  8. Alfonso Pablo Ortiz face à un bon novillo, encasté et exigeant commencera timidement. Puis, s’appuyant sur une technique déjà assurée, il ira à mas pour réaliser une des meilleures faenas de la journée.
  9. Álvaro Martin Seseña (Madrid) face à un toro noble meilleur à droite qu’à gauche. Le garçon a de bons principes et réalise une bonne faena.
  10. Le dacquois Juan Molas va aller à mas tout au long de sa faena. Superficiel au début, il a pu exprimer sa tauromachie face à un excellent novillo très encasté au cheval et dans la muleta. Le ganadero a demandé de remettre le toro au cheval. Il prend avec bravoure une nouvelle pique. Issue d’une très bonne lignée, il sera probablement conservé comme semental
  11. Jesus Angel Oliva (Colmenar de Oreja) face à un novillo un peu tardo, réalisera une faena sans grand relief.
  12. Le novillo de Thomas Ubeda (Nîmes) percutera à plusieurs reprises le mur des arènes dans la partie sans callejon. Marqué, il aura une charge courte que n’améliorera pas la faena décousue du jeune novillero.
  13. Rodrigo Molina (Séville) est confronté à un manso con casta qui va secouer le cheval. Le torero, meilleur quand il est sorti en second le matin, est vert et n’arrivera pas à s’imposer face à cet adversaire exigeant.
  14. Christobal Reyes (Cadix) face à un adversaire exigeant a manqué d’autorité. Il a été débordé en fin de faena par un toro qui est allé à menos.
  15. Clement Argous (Adour Aficion) est encore vert et a du mal à s’imposer face à toro plutôt manso et faible

A l’issue de la compétition, séquence récréation pour "El Santo", Juan Carlos Garcia, Jérémy Banti, Pedrin Sevilla face à un eral de « retienta ». A ces professionnels, ou ex-professionnels se sont joints Hervé Galtier (Président des Practicos Français) et notre jeune et dynamique confrère Stéphane Darracq. A noter les débuts de Juan Leal en tant que picador.

Demain (16h) aura lieu la finale avec les quatre qualifiés à savoir Juan Molas, Alfonso Pablo Ortiz, Ignacio Olmos, Fernando Plaza. Le matin aura lieu une tienta avec du bétail du Camino de Santiago avec la participation des maestros Ortega Cano et Juan Leal.
Deux bonnes occasions de venir dans les arènes couvertes de Pontonx et d’en profiter pour visiter l’expo photo à laquelle participe Philippe Latour.

Fiche technique :
Certamen de la Fragua, 15 erales de "Tierra D’Oc" (Domecq par Sanchez Arjona), braves et donnant beaucoup de jeu, supérieur le numéro 35 pour :
Alejandro Mora (Escuela taurina de Salamanca), Alfonso Pablo Ortiz (Fundación taurina El Juli), Álvaro Martin Seseña (Madrid), Antonio Medina (Escuela Taurina de Badajoz), Clément Hargous (Adour Afición), Ignacio Olmos (Toledo), Fernando Plaza (Madrid), Juan Molas (France - Escuela taurina del Puerto de Santa María), Jesus Angel Oliva (Colmenar de Oreja), Rafael de Lucas (Arles - Francia), Cristóbal Reyes (Cádiz), Sergio Nunes (Academia Toureio do Campo Pequeño - Portugal), Tomas Ubeda (Centre français de tauromachie), Rodrigo Molina (Sevilla), El Azabache (Ecole taurine d’Arles)

Picador German Gonzalez
Cuadra Bonijol
Qualifiés : Juan Molas, Alfonso Pablo Ortiz, Ignacio Olmos, Fernando Plaza.

Thierry Reboul

Programme La Fragua III

 

SAMEDI 27 FEVRIER

 

9h00 : Inauguration de La Fragua

10h00 : Sorteo de l’ordre de sortie des candidats dans les arènes

             Début du Certamen, tienta de 7 novillos de Tierra d’oc

13h00 : Entracte repas en compagnie des acteurs

              Menu Hispano-Landais 12€ (Axoa ou Paella, fromage et dessert)

14h30 : Reprise du la tienta avec les 8 novillos restants

18h00 : Proclamation des novilleros qualifier pour la final du lendemain

18h30 : Projection du documentaire « Tauromachies universelles » de Andrés Viard 

                                              Entrée gratuite toute la journée

 

DIMANCHE 28 FEVRIER

10H30 : Grande tienta de vaches de Jean Louis Darré avec Ortega Cano et Juan Leal

                                                   Entrée gratuite

13h00 : Déjeuner Hispano-Landais en compagnie des acteurs

                   Menu 12€ (Axoa ou Paella, fromage et dessert)

16h00 : Novillada sans chevaux finale  5 Novillos de Tierra d’Oc pour les novilleros qualifier de la veille

 

Barreras 20€

Palco présidentiel 20€

Tendidos générals 15€

Tendidos jeunes 10€

Forfait journée complete (repas + tendido general 25€)

 

RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS

AU 06.75.75.41.33 OU 06.81.94.48.80

 MAIL: pena-juanleal@hotmail.com

 

 

 

 

 

 
 
 

La troisième édition de "La Fragua", concours de novilleros organisé par le matador arlésien Juan Leal, se célèbrera les 27 et 28 février prochain à Pontonx-sur-Adour. Cette nouvelle édition comptera sur un prestigieux parrain: le maestro José Ortega Cano.

 

Ce troisième volet de "La Fragua" est ouvert à quinze novilleros, entre 16 et 21 ans, qui seront sélectionnés par Juan Leal lui même. La première manche se déroulera le samedi 27 février avec deux tentaderos de becerros (matin et après-midi). Les quatre finalistes seront sélectionnés par un jury composé de professionnels taurins et journalistes, et ils participeront à la finale du dimanche 28 février en après-midi, lors d'une novillada non piquée. Le vainqueur combattra le cinquième novillo de l'après-midi et se verra octroyer le III° Trophée de "La Fragua" qui l'accès à diverses novilladas non piquées du sud-ouest. Le dimanche matin aura lieu un tentadero public auquel participeront José Ortega Cano et Juan Leal accompagnés par les élèves de l'école taurine Adour Aficion.

 

Cette troisième édition de "La Fragua" se veut aussi être un moment de rencontres et d'échanges entre professionnelles et aficionados avec des expositions ainsi que la diffusion du documentaire réalisé par l'Observatoire des Cultures Taurines et présenté par André Viard.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/02/2016