03.05.15 Bougue José CRUZ » (Salamanca)

bougue-1.png

bougue.jpg

La Novillada

El Castellano III : silence avec avis

 

 

Tibo Garcia : une oreille, salut au tiers avec avis

 

 

 

 

 

 

 

Luis Pasero : une oreille, silence avec avis

Compte Rendu Corrida France Thierry Reboul

Le club taurin Soledad de Bougue a organisé son 21ème Bolsin. Cette compétition qui oppose de jeunes novilleros permet au vainqueur d’entrer dans les cartels des novilladas non piquées de Mont de Marsan, Dax, Bayonne et Plaisance du Gers.

La compétition se déroule en deux temps. Une tienta  de sélection, face à des vaches de Camino de Santiago, permet de sélectionner trois novilleros qui participent à la novillada sans picador de l’après-midi. Celle-ci se déroule en deux temps. Une partie éliminatoire face à un novillo puis les deux meilleurs affrontent un second adversaire pour déterminer le vainqueur

 

 

La Novillada non piquée
L’après midi c’est devant des gradins remplis au trois quart que les jeunes novilleros se sont présentés pour affronter des erales de José Cruz. Le ganadero « habitué et habituel » du Bolsin a encore fourni un excellent lot bien présenté, homogène de comportement et donnant du jeu Il a été appelé à saluer au centre du ruedo à l’issue de la course
 
C’est El Castellano qui a ouvert les hostilités. Face à un novillo bien présenté, le torero d’Albacete a récité de façon un peu scolaire une faena élégante, bien faîte mais manquant de vibration. Comme le novillo est soso et baisse de ton, le trasteo transmet de moins en moins. C’est dommage car le garçon a un très bon bagage technique mais il a besoin de se libérer du manuel pour accrocher le public. Il tue d’une demie de côté (silence)
 
Luis Pasero est plus communicatif. Il hérite d’un joli becerro  un peu désordonné mais suffisamment noble pour permettre une faena qui porte sur le public même si elle reste un peu superficielle. Comme souvent chez les élèves des Ecoles Taurines si le toro vient de lui-même, on oublie de se croiser. La madrilène banderille bien. Il tue d’une épée suffisamment rapide  pour cacher qu’elle est défectueuse. L’oreille accordée est contestable et l’a été.
 
Le troisième qualifié, Tibo Garcia, reçoit à la cape un novillo costaud, encasté qui met bien la tête et vient de loin. Il saura en profiter pour réaliser une bonne faena essentiellement par la gauche  exploitant bien les possibilités du José Cruz et avec une touche artistique certaine. Sur cette faena  j’ai senti Tibo plus serein et plus inspiré que lors de ces précédentes prestations dans le Sud Ouest, il lui reste juste à sourire « juste un tout petit peu ». Il tue bien d’une demie et coupe une oreille méritée.
 
Après délibération du jury, ce sont Luis Pasero et Tibo Garcia qui sont qualifiés pour la finale du Bolsin Les deux erales choisis pour les départager sont plus forts que les trois premiers et seront plus exigeants pour les toreros.
 
Celui de Luis Pasero, le sera car c’est un novillo très noble et encasté. Il demande à être toréé en se croisant et surtout en lui donnant de la distance. La faena est plaisante mais elle reste en dessous des possibilités de l’eral Elle est mal conclue à l’épée (silence).
 
Le novillo de Tibo Garcia, le plus costaud du lot, sera aussi le plus compliqué. A la cape, il vient bien et permet à Tibo en compagnie de El Castellano de réaliser un excellent quite por colleras. Bien banderillé, il arrive au troisième tiers avec des « principes » qui laissent augurer d’une bonne faena. Hélas le bicho va se faire mal lors de deux chutes. A partir de ce moment là, il va refuser de s’investir. Il faut le solliciter avec insistance et sans baisser la main. Tibo va réussir à tirer la seule série possible avant de mettre en suerte le novillo pour le tuer. Le toro est complètement parado et n’aide pas le torero au moment de l’estocade. Tibo salue au tiers après une mise à mort laborieuse
 
Après délibération, c’est le torero nîmois qui est désigné vainqueur du 21 ème Bolsin de Bougue.
 
Fiche Technique 
5 erales de José Cruz avec du trapio, nobles et donnant du jeu pour 
El Castellano III : silence avec avis
Luis Pasero : une oreille, silence avec avis
Tibo Garcia : une oreille, salut au tiers avec avis


Le ganadero est invité à saluer au centre de la piste après la novillada

Tibo Garcia remporte le 21 ème Bolsin de Bougue
 
Thierry Reboul

03 05 15 bougueBougue programme2015

 

Le dimanche 3 mai, le Cercle Taurin Soledad vous donne rendez-vous à Bougue pour la 21ème édition du bolsin.

Venez nombreux nous soutenir, relayer l’information auprès de vos socios, amis... Il est important de se mobiliser pour démontrer que nous sommes toujours là, solidaires, unis et fiers de défendre nos traditions culturelles.
 
Au programme :
 
à partir de 8 heures 30 : CASSE-CROÛTE AUX ARÈNES - 5 euros
 
9 heures 30 : QUALIFICATIONS (entrée libre)
10 VACHES 10 de la Ganaderia « Camino de Santiago » (Jean-Louis Darré)
seront tientées sans mise à mort par :
Juan Antonio NAVAS (E.T. de Valencia)
Baptiste CISSE (E.T. Adour Aficion)
Indalecio SAHUQUILLO «El Castellano III»
(Albacete)
Carlos OLSINA (E.T. Béziers)
Luis PASERO (E.T. Madrid)
Tibo GARCIA (Nîmes)
JORGE ALBA (E.T. Paquiro Chiclana)
Andres LAGRAVERE «EL GALO» (E.T. Arles)
Tomas UBEDA (CFT Nîmes)
Antonio MEDINA (E.T. Badajoz)
 
13 heures 30 : REPAS DE L’AFICION - 14 euros
 
17 h 00 : FINALE
novillada sans picador
5 NOVILLOS 5 de la Ganaderia « José CRUZ » (Salamanca) seront lidiés et mis à mort.
TARIF : TENDIDO : ...................18 euros      
BARRERA :............................... 25 euros
FORFAIT : REPAS + TENDIDO : 30 euros
Réservations (10h-12h30 / 15h-19h30)  05 58 85 94 18 - 06 81 76 75 16

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 06/05/2015