29.0717 Hagetmau Alma Serena (Bats Cauna)

Hagetmau

Hagetmau exterieur

 

 

Hagetmau interieur

La Novillada

CLEMENT HARGOUS

DORIAN CANTON

 

YON LAMOTHE

 

Compte Rendu Corrida France " Thierry Reboul"

Hagetmau (29/07/2017) : Yon Lamothe confirme et triomphe...

Le soleil est revenu sur la Chalosse pour la non piquée de la Féria du Novillo à Hagetmau. Le cartel 100% Sud-Ouest a rempli au tiers la placita landaise. Cette entrée est meilleure que celle de la dernière non piquée organisée un mardi en 2015 mais reste inférieure à celle de la piquée qu’elle remplace.

Les spectateurs sont sortis satisfaits des arènes après avoir vu triompher Yon Lamothe, le torero de Tartas. Le bétail de la ganaderia Alma Serena (origine Miranda de Pericalvo), et en particulier les troisième et cinquième, ont donné du jeu et permis aux trois élèves d’Adour Aficion de s’exprimer.
Qui dit cinq novillos(on en aurait bien vu un sixième), dit compétition entre les novilleros. Chacun a combattu un premier et les deux meilleurs ont eu la possibilité d’en toréer un second.

1e Le toro d’ouverture est un eral léger mais bien fait. Il garde la tête à mi hauteur dans le capote de Clément Hargous. La faena est débutée de rodillas par un novillero qui met du temps à trouver la clé pour toréer un bicho qui ne demande pourtant qu’à aller à mas. Au début, le bordelais s’obstine à faire tourner l’Alma Serena autour de lui. Le toro qui n’humilie pas naturellement accroche la muleta et même le novillero. Le début de faena est brouillon. Dès que Clément prend de la distance pour citer et surtout conduit le novillo en ligne droite, la faena prend une autre dimension et l’eral va à mas. Le novillero reste quand même en dessous des possibilités du toro. Il salue après une entière tombée longue à faire effet.

2e Le deuxième est le plus petit de l’envoi ce qui contraste avec la taille de Dorian Canton. Le toro a une bonne corne gauche mais est distrait. Il est également juste de forces et tombe en début de faena. Noble, il met bien la tête dans la muleta du béarnais qui enchaîne des séries des deux mains appliquées mais qui transmettent peu d’émotion à cause de la faiblesse de l’opposition. Très fan de Castella, y compris dans son début à la muleta assis sur l’estribo, Dorian réduit les terrains pour donner du relief à son travail. Il y parvient à moitié car le toro transmet de moins en moins et le final est brouillon. Il tue d’une entière basse efficace et coupe une oreille.

3e On disait de César Rincon qu’il avait de la chance au sorteo car il avait toujours de bons toros. La réalité est que ce grand torero ne passait jamais à côté d’un bon adversaire et tirait « le possible » d’un moins bon. L’avenir nous dira si Yon Lamothe est un grand torero, en tout cas aujourd’hui il a touché les deux meilleurs erales et n’est pas passé à côté.
Le troisième est plus sérieux que les deux premiers. Il met bien la tête dans le capote. Après un essai de cambiadas, à la Castella, avorté, Yon déroule une tauromachie « à la Bautista » qui lui convient beaucoup mieux. Il court la main avec élégance et autorité pour une première très bonne série de derechazos. Le torero est encore vert et ce qu’il fait, peut être parfois approximatif, mais quand cela fonctionne, il toréé avec de la classe, du dominio, du temple et surtout en variant les suertes avec en particulier de très beaux changements de main. La faena, essentiellement droitière car l’eral vient moins bien à gauche, est conclue par une entière en place. Le jeune landais coupe deux oreilles et l’arrastre est applaudie.

Sont donc qualifiés pour la seconde manche Dorian Canton et Yon Lamothe face à deux erales plus « volumineux » que les trois premiers.

4e Le quatrième, hélas pour Dorian, sera le moins bon du lot. Il manque de race, part dans les tablas. Le novillero manque de métier pour le retenir au centre. Il essaie de le toréer par râlement aux planches sans parvenir à tirer de bonnes séries. Après une atravesada, Dorian tue d’une entière tombée et salue au tiers.

5e Le cinquième est bien reçu à la cape par Yon Lamothe. El Santo et Morandilla sont invités à saluer après un très bon tercio de banderilles. L’eral est noble, vient de loin et humilie. Il a une bonne corne droite et une très bonne corne gauche. Je ne sais pas ce que ce sont dit, à Tyrosse, Yon et Juan Bautista quand le novillero a brindé son novillo au triomphateur de La Madeleine. En tout cas, le landais a vu, compris et mis en œuvre la tauromachie de l’arlésien. Plus complet et structuré qu’au troisième, il construit une faena excellente sur les deux mains intercalant dans les séries classiques des adorños (changement de main et autres). Les passes sont données en combinant dominio, temple et en courant la main (pour les plus jeunes, c’est un fondamental de la tauromachie que bien des figuras ont oublié). Si on veut ergoter, il restait des passes au novillo à gauche mais « Paris ne s’est pas construit en un jour ». Yon tue d’une estocade à la rencontre après un pinchazo engagé tenté à recibir. De nouveau, deux oreilles et vuelta pour l’Alma Serena, le novillero invite Pierre et Philippe Bats à l’accompagner dans son tour de piste.
Yon Lamothe sera le 20 août, après avoir toréé le matin à Rion, au cartel de Maubourguet face à des erales d’encaste Coquilla dont le comportement devrait bien convenir à son style et sa personnalité.

 

Fiche Technique
Arènes d’Hagetmau, novillada non piquée de la Féria du Novillo 2017
Cinq erales de la ganaderia Alma Serena (origine Miranda de Pericalvo) intéressants et donnant du jeu pour :

Clément Hargous : un avis et salut
Dorian Canton : une oreille, salut
Yon Lamothe : deux oreilles, deux oreilles

Vuelta au cinquième eral et salut des ganaderos
El Santo et Morandilla ont salué après avoir banderillé le cinquième
Président : Serge Dupouy (Samadet)
Le soleil est enfin de retour


Un tiers d’arène
Le prix des organisateurs du Sud-Ouest est réparti entre Dorian et Yon

 

Thierry Reboul

L’image contient peut-être : 3 personnes

Aucun texte alternatif disponible.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/08/2017