30.09.12 Aire sur Adour (40) Championnat de France des Ecarteurs et Sauteurs

Aire-sur-l'Adour : deux nouveaux champions

Course landaise

 

Vincent Miuras (à gauche) et Louis Ensolabéhère sont champions de France./Photo DDM, J.-C. D.

Le 57e championnat de France écarteurs et sauteurs a couronné deux champions : Vincent Miuras, écarteur, et Louis Ensolabéhère, sauteur. En préface de ce concours, Philippe Descazeaux, écarteur talentueux à son époque et à sa retirada, directeur de l'école taurine, recevait la médaille d'or de la FFCL. Les acteurs de ce jour lui ont fait une longue haie d'honneur à titre de reconnaissance et de camaraderie.

Le championnat. 24 écarts pour chaque qualifié, soit deux écarts par vache. On peut dire que ce concours a été très passionnant, rugueux, avec le suspense jusqu'au bout, un début avec beaucoup de prise de risques sur des tentatives intérieures, chacun cherchant à prendre l'avantage. Vincent Miuras, avec deux écarts intérieurs devant «Barbara» (Dargelos), prend la tête mais Gaétan Labaste pour sa première participation le devance face à «Anoéta» (Deyris), Noguès et Lapoudge chutent, Duthen et Lahitte (qui remplaçait H. Viney-Thomas, blessé), chutent également, sort «Macaréna» (DAL), Lapoudge chute sur tentative intérieure ainsi que G. Labaste. C'est devant «Mikaëlle», par une sortie régulière et agréable, que tout allait se rééquilibrer. «Carmencita» (Deyris) est attendue par Vincent Miuras sortie du toril qui signe un superintérieur, un exploit qui, au fil des futures sorties, portera ses fruits. G. Labaste, toujours régulier, tient la barre mais le classement se resserre peu à peu devant «Passiègue» (DAL). L. Lahitte signe un magistral intérieur noté maximum par les jurés. C'est son exploit mais qui ne suffira pas à rattraper son retard, sortie régulière pour les autres acteurs. Face à «Brésilia» (Dargelos), Noguès tourne deux côté corde, il est le meilleur et se rapproche au classement, Lapoudge passe également à l'intérieur devant «Folga» (Deyris) est le tournant de la compétition, Noguès est le meilleur. 109 points Miuras, 106 pts Lapoudge et Lahitte sont à égalité, 100 pts. Duthen, 95 pts, mais Labaste en tête jusque-là est châtié côté corde et perd la tête, rien n'est encore joué. «Mentoza» (Noguès) est le meilleur et prend la première place par ses deux écarts intérieur ; Lapoudge trompe également la coursière côté corde. Après avoir récupéré de son KO, G. Labaste revient mais la douleur se fait sentir. «Adélaïde», Lapoudge et Miuras sont à égalité, Duthen pour sa première participation et Lahitte sont distancés. «Ibanéza», la corne d'or, sera l'arbitre final de ce championnat avec l'audace qui la caractérise, V. Miuras prend tous les risques : un intérieur, sortie du toril et un deuxième au centre de la piste (c'est la victoire), les ultimes tentatives de Noguès et Lapoudge seront vaines. Classement : 1. Vincent Miuras, 2. M. Noguès, 3. L. Lapoudge, 4. G. Labaste, 5. L. Lahitte, 6. A. Duthen.


Chez les sauteurs

Après avoir mené le concours, G. Vergonzeane, champion en titre, est coiffé dans la deuxième sortie au-dessus de «Naranka» dans son pied joint comme les autres prétendants, excepté Louis Ensolabéhère qui réussit par un sans-faute et remporte son premier titre de champion ; 2. Fabien Napias, 3. G. Vergonzeane, 4. Dominique Larié.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/10/2012