17.02.12 Les Princes de la course landaise

Les Princes de la Course Landaise Sud Ouest du 16.02.12

Les princes de la course landaise récompensés par les fidèles à l'école taurine

 


Les clubs taurins Paul-Ricard ont rendu hommage aux meilleurs coursayres

lors de leur assemblée générale, qui avait lieu en Camargue


Les meilleurs coursayres ont reçu des trophées en hommage de leur talent. (Photo M. d.)



jeune-coursayre-2.jpg


Dans la nuit noire de l'hiver, partis bien emmitouflés et parés de leurs petits villages de Chalosse, du Béarn ou de l'Armagnac, les coursayres les plus méritants se sont regroupés derrière leurs ambassadeurs, régnant sur des principautés de course landaise ou de corrida. À bord d'autocars, plusieurs dizaines de tauromaches ont ensuite bravé la longue nuit, pour se rendre sur les bords de l'étang de Vaccarès. Méjanes, un haut lieu de la fraternité partagée par les gens de la bouvino, de la course landaise et de l'afición française.

Solidarité et amitié

« Pour rien au monde, je ne manquerais le rendez-vous de l'assemblée générale des clubs taurins Paul-Ricard », déclarait ainsi Christiane, une inconditionnelle des Arrigans. Il est vrai que le coursayre de Chalosse est toujours le premier à venir à Méjanes. Avec dans son sillage de nombreux jeunes, tout heureux de partager une journée historique et un week-end très festif. Toute aussi passionnée est Olga Cassoulet, la présidente du CTPR Tursan-Adour, conduisant sa légion coursayre de main ferme.


Formation

L'école taurine propose une formation à ceux qui veulent devenir écarteur ou sauteur, en deux phases. D'abord l'initiation : avec six séances mêlant théorie et pratique, du 17 février au 23 mars, encadrées par des moniteurs et un éducateur sportif diplômé. Cette phase d'apprentissage se terminera le samedi 31 mars par une séance d'évaluation face au bétail, pour les jeunes de 15 ans révolus, afin de sélectionner les futurs élèves de l'école taurine. La seconde phase - l'école taurine - est accessible aux jeunes ayant suivi la phase d'initiation. Les séances se déroulent le vendredi soir devant du bétail. Rendez-vous demain à partir de 19 h 30 aux arènes de Pomarez.

Rens. 05 58 46 50 89.

« Je pense qu'il serait opportun d'ériger l'amitié et la solidarité de l'UCTPR en religion nationale ! Nous sommes tous fidèles au rendez-vous de Méjanes et sans cesse prêts à venir nous ressourcer dans cette journée dédiée à l'amitié. »

Buvant comme la sainte parole les discours du président Dominique Perron, les Ricardiens ont écouté les discours officiels, avec délectation. Le millier de participants a congratulé Baptiste Cissé et Julien Ouille, les deux champions des jeunes. À l'honneur aussi, les champions de France Mathieu Noguès et Guillaume Vergonzeanne, sans oublier l'hommage appuyé à Didier Laplace qui vient de couper « la colleta coursayre ».

Un plaidoyer pour la corrida

On retiendra aussi des différentes interventions, le plaidoyer de Marcel Garzelli, pour la corrida du Sud-Ouest. Et pour paraphraser le chef de file toriste gersois, « s'engager sur les chemins de la tauromachie, c'est s'engager à respecter les autres ». Les coursayres et aficionados venus à Méjanes ont aussi rendu hommage à leur chef de file, Guillaume Marsan alias « Gladiator ». Un chef de file qui sort très souvent de sa tanière pour embrasser la foule et les amis et propager la bonne parole qu'il résume dans une devise : « La tauromachie n'appartient à personne. » Sous-entendu donc qu'elle appartient à tout le monde, et en premier lieu à ceux qui croisent le fer de l'amitié sous les couleurs rouge, jaune et bleu des clubs taurins Paul-Ricard.

L'assemblée générale de Méjanes, édition 2012, s'est déroulée avec la caution morale et la présence de Philippe Savinel, président-directeur général de la société Ricard, venu partager une journée à bien des égards inoubliable. À la tête des clubs taurins Paul-Ricard, Dominique Perron a su trouver les mots justes et forts, pour inviter les coursayres et aficionados du Sud-Ouest à se dépasser, tout en illustrant le panache des Ricardiens. « L'union des clubs taurins, c'est un sacré vecteur de dynamisme et de puissance », a-t-il ajouté.

Méjanes - lieu magique et lieu mythique - s'est laissée dégriser par l'euphorie des troupes du Sud-Ouest.

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/09/2012